Mes 5 astuces pour enfin se connaître soi-même

Coucou tout le monde! On traverse tous dans nos vies des moments de doutes. Il y a 3 semaines, je posais la question ici de savoir si je continuais encore le blog. Obsession des statistiques et le référencement qui prend le pas sur l’envie d’écrire… je m’étais perdue. Je n’y prenais plus de plaisir qui était la raison même de pourquoi j’ai ouvert un blog. Et ça, ça peut nous arriver dans tous les domaines de la vie: couple, boulot, choix de vie… Et c’est là que se connaître va vous aider à vous remettre dans le « droit chemin » qui est le vôtre.

Mais comment savoir si on a fait le bon choix? Comment savoir si notre vie actuelle nous correspond vraiment? Et de manière plus vaste, comment savoir qui on est réellement?

Woody beauty vous donne ses astuces pour se connaître soi même
Dans quelle direction diriger ma vie? Qu’est-ce que je veux vraiment?

Dissocier ce que l’on veut être de ce que l’on doit être

On a très souvent tendance à confondre ce que l’on souhaite devenir à ce que les autres attendent de nous. Dès le plus jeune âge, on vous qualifie et cela façonne votre façon de vous voir. « Oh elle a toujours été timide », « il n’est pas bon en maths », « elle n’est pas assez patiente pour devenir maman… » bref, vous voyez ce genre de phrase. Alors évidemment, vos parents ne disaient pas ça pour vous enfoncer. C’est naturel, ça sort comme ça. Mais cela à inconsciemment influencé la façon de vous voir vous même.

Il faut réussir à se détacher de cette vision des autres sur vous même pour vous connaître vraiment. Mais comment? Je vous donne mes 4 astuces pour y parvenir.

Qu’est-ce qui me rend heureux?

Avant d’envoyer chier votre mère ou de tout plaquer, posez vous la question. Qu’est-ce qui me rend profondément heureux? Alors je vous rassure, il m’a fallu plusieurs semaines pour y répondre, il y avait des évidences et d’autres choses qui me sont venues au fur et à mesure.

Ce qui me rend heureuse (sans ordre particulier):

  • Voyager.
  • Vivre de nouvelles expériences.
  • Chiner en vide-grenier.
  • Voir mes amies.
  • Regarder des séries TV.
  • Etre dehors.
  • Créer, fabriquer.
  • Partager avec ma famille, mon mec et mes enfants.
  • Ecrire sur mon blog.

Il n’y a pas d’ordre précis à cette liste parce que tout ça me rend heureuse. Vous constaterez qu’elle est assez basique, il n’y a rien de ouf mais c’est ce qui me caractérise moi. Par exemple, je kifferai vivre en bord de mer. Mais sans mes proches, je serai très malheureuse, ils sont vitaux pour mon bonheur. Pour mon bien être, j’ai besoin de voir régulièrement mes ami(e)s, ma famille est très présente et un soutien etc. Alors à quoi bon vivre seule près de l’eau? Vous voyez ce que je veux dire, ça aide à reconsidérer ce qui est réellement important pour vous.

Ce premier exercice n’est pas si évident. C’est vraiment votre cœur qui va parler. Je le sens au fond de moi quand je pense à cette liste, que toutes ces choses me réconfortent. Sans ça, je ne suis pas moi, il manque quelque chose.

C’est avec cette liste que vous pourrez prioriser ce qui est le plus important et meilleur pour vous, vos valeurs (amitié, écologie…) et dans quelle direction vous voulez aller (zéro déchet, plus de voyage, se rapprocher de sa famille etc).

Qu’est-ce qui me rend malheureux?

Savoir ce que nous rend heureux c’est très important. Mais pouvoir identifier ce qui nous rend misérable l’est tout autant. En listant ce qui nous stresse ou nous déprime, vous pourrez éviter de vous retrouver dans ces situations ou dans le cas échéant mieux appréhender vos émotions.

Ce qui me rend malheureuse/me stresse/me déprime:

  • Etre en retard le matin et par conséquence de crier sur mes gosses.
  • Ne mettre le nez dehors du weekend.
  • Quand je n’ai pas de temps pour moi.
  • Quand mon mec est stressé.
  • Quand j’attends trop longtemps avant de me programmer un voyage/weekend.
Qu’est-ce qui me rend heureuse? Voyager ça c’est clair.

C’est encore un « dossier » sur lequel je travaille. Le matin j’ai réussi à régler le souci en modifiant notre organisation. Du coup, terminée la course du matin et on part dans la bonne humeur. Par contre j’ai encore du mal à faire abstraction quand mon mec est grognon. Quand on vit à deux, ce n’est pas facile de ne pas prendre pour soi quand l’autre est stressé. Il faut que j’arrive à ne plus « subir » quand ça arrive (heureusement que ce n’est pas trop souvent ah ah).

C’est avec cette liste que vous apprendrez à mieux gérer vos émotions et à trouver l’équilibre dans votre quotidien. Vous apprendrez à connaître vos besoins.

Mes vérités absolues

Au-delà ce qui nous rend heureux, il y a nos mantras. Vous savez, ces phrases qui boostent et qui motivent pour avancer. Il en existe des milliers mais lesquels vous motiveront vraiment? Et bien c’est vous qui allez les dicter. Chacun à ses vérités qui lui sont propres, qui fonctionneront très bien pour vous et pas du tout pour le voisin.

Mes vérités absolues:

  • Toujours parler à mes amies quand ça va mal (et quand ça va aussi :).
  • Les enfants ne sont pas des contraintes.
  • Penser à ce qui est déjà accompli, pas seulement à ce qui est perfectible.
  • Arrêter d’attendre après les autres.
  • Les journées sont longues mais les années sont courtes.
  • Mieux vaut des remords que des regrets.
  • Même si ça existe déjà, avec ma touche et ma vision des choses, ça sera forcément différent.
  • Écoutes ton instinct.
  • Sourire ouvre les portes.
  • Identifier les problèmes aide à évacuer les émotions.
  • Pas besoin d’être le meilleur pour réussir. Il faut faire ce qu’il faut. Il n’y pas de réussite durable sans engagement.
  • Tout événement se produit pour une raison précise et doit me servir.
  • L’échec n’existe pas, seuls les résultats existent.
  • Toujours assumer sa responsabilité.

J’ai établi cette liste au fil de mes lectures, discussions, rencontres etc. Il m’a fallu 2 ans pour l’affiner mais elle peut évoluer avec des ajouts. Dedans il y a des éléments qui peuvent choquer mais c’est ma vision personnelle de ma propre vie.

Je prends l’exemple de mes enfants, « Les enfants ne sont pas des contraintes ». Il m’est arrivé souvent de penser qu’ils l’étaient et ça peut encore aujourd’hui. Je me dit que je ne peux pas faire ceci ou cela à cause d’eux. Je ne peux pas les laisser, je ressens de la culpabilité etc. Pourtant j’ai la chance de ne pas être mère célibataire, mon mec s’en occupe très bien aussi mais parfois j’ai encore du mal. Saleté de culpabilité. Alors je relis ces phrases, qui me font du bien et me ramènent les pieds sur terre.

C’est avec cette liste que vous arriverez à avancer, que vous donnerez le sens que vous souhaitez à votre vie et que vous vous affirmerez.

S’entourer de gens qui vous connaisse vraiment

Ce que je trouve le plus dur sur la connaissance de soi ce sont ses qualités et ses défauts. On a tous conscience des gros défauts, c’est bizarrement toujours plus facile la critique. Mais on peut aussi en occulter, volontairement ou non. Et en ce qui concerne les qualités, il faut un certain recul et quand on galère à savoir qui on est, bah c’est chaud.

Et c’est là que vos amis et votre famille vont vous aider. Alors je parle de vos vrais amis, pas des gens toxiques qui peuvent pulluler autour de vous (mais ça, ça mériterait un article dédié). Je parle de ceux qui sont toujours là pour vous, quoi qu’ils adviennent. N’hésitez pas à leur demander ce qu’ils pensent de vous, un véritable ami vous dira la vérité. Alors ça ne fait pas toujours plaisir, ça peut même être douloureux mais c’est un mal pour un bien.

Mes qualités:

  • Je vois la vie du côté positif.
  • J’ai un côté naïf qui me « protège » des maux.
  • Je suis une amie fidèle.
  • Je sais trancher quand il faut prendre une décision.
  • Je ne suis pas rancunière.

Mes défauts:

  • Je procrastine trop.
  • Je suis flemmarde.
  • Je grignotte entre les repas.
  • Je peux être envieuse.
  • Je suis sensible.

C’est avec cette liste que vous pourrez apprendre à mettre en avant vos atouts et travailler sur vos défauts. Et surtout, vous réaliserez que ce que vous pensez de vous même n’est forcément vrai, que vous ne vous percevez pas comme les autres vous voient.

Accepter son parcours et apprécier ce que nous sommes

Connaître ses qualités et ses défauts c’est bien mais les accepter c’est mieux. Qui n’a jamais trop su quoi dire quand on lui faisait un compliment? Qui n’a jamais eu honte d’un job, d’un ex ou d’une passion? Pourtant, c’est bien ce qui nous définit. Notre passé, notre parcours, nos expériences font la personne que l’on est. C’est con mais c’est ça qui fait la richesse des échanges. Moi le blogging, aucune de mes amies ne le pratique. Pas grave, j’ai découvert grâce à Woody beauty une super communauté!

Savoir apprécier son parcours et ce que la vie nous donne

Accepter son parcours, c’est s’accepter soi. Etre en paix. Et aussi puis s’assumer et même être fier! Moi j’ai bossé au Mcdo mais cette expérience m’a beaucoup appris. Plutôt que de me dire punaise c’est la honte, c’est vraiment un job de merde (ce qui est le cas lol), je me dis que ça prouve que je suis une bosseuse. J’avais besoin de sous et je n’ai pas eu peur d’aller au charbon (expression de 1795). Les snobs me snoberont et tant mieux parce que je n’ai aucune envie de traîner avec des gens comme ça. Assumer ce que l’on est attirera des gens qui ont les mêmes centres d’intérêt que vous et surtout des gens bien pour vous.

Apprécier ce que l’on a, difficile ça aussi n’est-ce pas? Entre les « success stories » qui se multiplient et les réseaux sociaux qui vendent du rêve, pas facile de ne pas ressentir de la jalousie. C’est d’ailleurs une de mes vérités absolues sur laquelle je travaille. C’est ma meilleure amie qui m’a dit ça un jour « pense à ce qui est déjà accompli, pas seulement à ce qui est perfectible » et ça a fait tilt. Elle avait tellement raison. Depuis, j’essaie de me la remémorer dès que j’ai un coup de blues, pour apprécier la chance que j’ai.

Et vous?

Vous connaissez vous-même? Quels sont les conseils que vous donneriez aux autres et à vous-même?

You may also like

2 comments

  • Cet article est top, merci Murielle ! Je crois que c’est exactement ce dont j’ai besoin en ce moment…
    Il faut que je prenne le temps de me poser pour réfléchir à tout ça, ça va certainement me faire du bien. ❤️

    En tout cas, reste comme tu es, avec ton sourire et ta naïveté ahah ! J’ajouterai que tu as toujours le petit mot pour rire, et que tu es authentique. Sans chichi, sans prise de tête, naturelle. C’est une véritable qualité !

    Des bisous et à très vite ☺️☺️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.