Opération bonheur: c’est décidé, je dépense moins et mieux

Coucou tout le monde! Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler de mes dépenses. Je vous l’évoquais dans mon bilan 2018 de mon Opération Bonheur, depuis quelques semaines, je fais attention à mon budget. Pour quelles raisons? Comment j’arrive à moins dépenser? Je vous explique tout.

Faire le point sur mes dépenses

Mon principal poste de dépenses est depuis longtemps les fringues. J’aime la mode et soyons honnête, je suis influencée par ce que je vois dans les magazines, les réseaux, les nouvelles co… Pourtant depuis quelques mois, je n’achète presque plus rien. Pourquoi? Tout simplement parce que je mets tout le temps les mêmes vêtements. J’aime depuis longtemps un camaïeux de couleurs précis (gris, beige, jean, corail…). Finalement j’aime les vêtements assez simples que je rehausse de bijoux. Et le matin, je me tourne toujours vers mes chouchous.

Apprendre à gérer ses dépenses pour mieux consommer, les conseils de Woody beauty

Cette prise de conscience a été encore plus flagrante en 2018 lors de mes différents périples à la mer ou à Londres. Je n’ai pas hésité une seconde devant mon placard pour la valise et le très peu de vêtements que j’emportais me suffisait amplement.

Bref, ma conso est devenue beaucoup plus raisonnée. A tel point que je peux énumérer mes achats matériels de ces derniers mois: un pull gris chez Zara soldé, deux produits l’Occitane, quelques boucles d’oreilles à 50%, un livre d’occaz, 1 sac sur lequel je louchais depuis des lustres et 1 marinière Kiabi. Raisonnable non?

Acheter: un gage de bonheur?

Au delà des fringues, je suis aussi une accro à la déco, au vide-greniers et aux voyages. Mais mon salaire n’est pas celui d’un ministre alors il faut bien faire des choix. Au départ, faut bien être honnête, c’était surtout de la frustration que je ressentais. Choisir c’est renoncer non? Il est parfois difficile de faire la part des choses quand on est submergé(e) par les tentations.

Pour moi ce qui est le plus influençant c’est Instagram. C’est une mine d’or pour trouver de l’inspiration mais aussi pour être envieuse. L’envie d’avoir le même objet design que telle influenceuse. Ou baver devant le séjour de rêve à Santorin de bidule. Moi aussi j’aimerai bien avoir tout ça. Sauf que dans ma réalité ce n’est pas possible.

Au fil de mes lectures et de mes aspirations, cette frustration s’est amoindrie. Et elle est même devenue un sentiment positif. C’est quand même très satisfaisant de finir un mois en ayant été raisonnable. Je kiffe quand mon budget a été respecté, c’est un de mes petits plaisirs lol. Je suis heureuse de ne pas avoir cédé pour un truc dont je n’avais pas besoin.

Ma prise de conscience des effets néfastes de la surconsommation pour l’environnement à contribuer à ce changement aussi. Et puis, tout simplement, je me suis libérée de cette envie de possession. Comment? Parce que j’ai fait le point sur mes priorités.

Le sens des priorités

Soyons honnête, je n’ai pas complètement arrêté de sortir mon porte monnaie. J’ai toujours des coups de cœur. Mais j’ai listé ce qui est vraiment important pour moi.

D’abord, passer du temps avec mes amis et ma famille. Aller au restaurant, boire un verre, se promener etc. Pas besoin de dépenser 10000$ pour ça et le bonheur que cela me procure, d’être avec eux, est 100 fois plus important qu’un nouveau sac.

Arrêter de surconsommer: les conseils de Woody beauty pour dépenser moins.

Ensuite, je suis une addict des vide-greniers, ça vous commencez à le savoir. Déco et jouets vintage, c’est mon dada. J’ai tellement hâte que la saison des brocantes s’ouvre de nouveau. L’adrénaline que cela me procure… c’est incomparable. J’adore ça! Et maintenant, j’y vais avec Tristan alors 2 fois plus de bonheur. Pour moi, c’est différent d’un achat en magasin parce que je fais une bonne action. Pour la planète, les vertus du seconde main ne sont plus à prouver. Et pour l’humain aussi. Lorsque je fais un achat chez Emmaüs par exemple, c’est toute une communauté qui en bénéficie.

Dernier point très important pour moi: voyager. Pas forcément au bout du monde, juste découvrir l’ailleurs. C’est un besoin vital pour moi, je ne pourrai pas vivre sans ça. J’ai 1000 envies de découvertes, j’ai tellement hâte de décoller pour Marseille avec Tristan et ma frangine dans 2 semaines!


Mes 10 conseils pour gérer la tentation

Alors tout ça sur le papier c’est bien beau, mais résister à la tentation ça en est une autre. Alors comment faire pour mettre des sous de côté? Voilà mes quelques astuces pour ne pas craquer de trop.

1.Est-ce que j’en ai vraiment besoin? Si vous hésitez, c’est que la réponse est non.

2. Coup de cœur chez Mango aïe. Vous êtes fort(e), vous ne craquez pas. Si au bout de quelques jours, vous n’y pensez plus, bravo! Si c’est l’inverse, n’ayez pas de regrets et achetez le, faites vous plaisir.

3. Ne plus aller dans les lieux de tentations. Si vous savez que quand vous entrez chez Zara, vous ne pouvez pas sortir sans rien… n’y allez pas. C’est bête hein mais hyper efficace (je parle d’expérience :).

4. N’achetez plus pour acheter. Quand on ne va pas bien, soit on bouffe, soit on claque ses sous. Ça nous réconforte sur le moment, mais est-ce que ça nous aide vraiment? Si vraiment c’est trop dur, gardez bien les étiquettes et tickets de caisse. Comme ça, quand vous aurez repris du poil de la bête, il n’y aura plus qu’à rendre l’objet du délit.

5. Privilégiez le seconde main. Vinted, Le bon coin, vide-greniers… il y a le choix pour faire de bonnes affaires. Penser seconde main doit devenir un réflexe. Est-ce que je ne peux pas trouver cet aspirateur/sac à main/livre d’occasion? Il y a de grandes chances que si. Vous limiterez votre impact écologique et vous aurez ce que vous cherchez en ayant économisé des sous. Que demande le peuple?

Apprendre à gérer ses dépenses pour acheter ce dont on rêve par Woody beauty

6. Si mettre une fringue déjà portée vous rebute trop, achetez malin. Pour moi c’est un principe de base: ne jamais acheter hors promo. Toutes les marques font des soldes flottantes, réductions, promos, ventes privées etc. Ne payez pas plein pot un truc qui sera soldé dans quelques mois maximum. Sauf si on parle du lave-linge qui vient de lâcher on est d’accord 😉 Pensez aussi aux sites de cash back qui vous rapporteront des sous à chaque achat.

7. Si vous le pouvez, adoptez le réflexe « petit créateur ». Ce n’est pas forcément synonyme de prix plus élevé et on a de très jolies surprises. Je me fais des boards sur Pinterest où je regroupe mes coups de cœur pour les jouets par exemple. Comme ça pour les anniversaires, je sais déjà où les shopper. C’est un acte éthique, souvent plus écologique et esthétique.

8. Utilisez bien Instagram. Ce réseau social est certes le paradis de la tentation, mais voyez plus loin. Il regorge de petites marques qui ne demandent qu’à se faire connaître. Découvrez leurs univers. Et surtout fuyez les comptes qui vous frustrent. Ce n’est pas bon pour le porte monnaie ni pour les rides 😀

9. Gardez votre objectif en tête. Si vous avez un rêve, il faut se donner les moyens d’y arriver. Ça peut être un sac Chanel, acheter une maison, se lancer à son compte… Je me suis moi même longtemps voiler la face en ce qui concerne les voyages. Je me disais que je n’avais pas les moyens, que ça coûtait trop cher. Alors oui c’est un budget. Mais au lieu de claquer mes sous dans une énième paire de chaussures, je pense à mon futur séjour .

10. Le conseil de toute blogueuse: notez vos dépensez dans un carnet. Ou un fichier Excel. Toutes les semaines je fais le point avec mon compte en ligne et mes tickets de caisse. Comme ça, je gère au jour le jour mes dépenses. Je vois s’il faut que je mette le ola ou si tout roule. Ça en devient ludique. C’est comme lorsqu’on raye un truc sur une to do list, ça apporte satisfaction.

Gérer son budget ne veut pas dire culpabiliser

Pour terminer ce looong article, je dirai que gérer son budget ne doit pas être synonyme de culpabilité. C’est comme un régime. Se priver fait qu’on recraque forcément et vachement plus qu’avant. Alors si quelque chose vous fait vraiment envie, laissez vous tenter. C’est une question d’équilibre en fait.

Et vous, comment vous gérez vos dépenses? Quel est votre rapport avec les réseaux sociaux sur le sujet?

You may also like

10 comments

  • Alala ça me parle tellement tout ce que tu dis !!!
    J’essaie de m’y mettre aussi ! Déjà j’essaie de faire tous mes achats cosmétiques à la boutique « Sur la branche », comme ça zéro déchet !
    Un pas que j’ai mis longtemps à franchir c’est supprimer mon compte Amazon ! Et c’est vrai que c’était tellement la facilité ! Comme tu dis, quand ça n’allait pas fort, hop, un petit livre ou autre ! Mais c’est vrai qu’au final ça ne changeait rien ! J’essaie de changer les habitudes mais on ne change pas des années de façon de penser du jour au lendemain, donc j’y vais petit à petit et comme tu dis aucune culpabilité ! Ça avance à rien !
    Et c’est vrai que faire du tri dans le compte insta fait du bien, surtout quand les façons de penser et d’agir des blogueuses sont en totale contradiction avec les notres !
    Mais c’est encourageant tout ce que tu dis !!
    J’adore suivre tous tes articles sur ton opération bonheur ! Ça prouve que avec de la patience, de la bienveillance envers soi même c’est possible de changer !

    • Ohhh merci pour ton commentaire! C’est vrai que ce n’est pas facile, je pense qu’on est tous pareils, y’a des fois où on craque et on regrette. Même en fringue, je me connais pourtant mais début d’année dernière j’ai acheté 1 truc en soldes que je n’ai jamais mis. Alors maintenant, je réfléchis à 2 fois, c’est 1 nouvelle habitude à prendre que de ne pas craquer en mode coup de cœur.
      Mais le jeu en vaut la chandelle, j’ai limite jamais mis autant de sous de côté en quelques mois quand plusieurs années lol

  • Hello!
    Pour le shopping, je fais aussi la technique du: « si j’y pense encore quelques jours après c’est qu’il me le faut »!
    Sinon je n’ai jamais été attiré par les produits ou vêtements de luxe, je préfère largement aller au restau entre amis aussi !
    J’avoue ne pas du tout tenir mes comptes mais je réfléchis à ma consommation notamment pour la planète. J’évite de plus en plus les achats sur internet surtout si je peux acheter le produit en magasin ou chez un petit commerçant du coin (en plus ça aide le commerce local!)
    bisou

    • J’ai eu ma période luxe, j’étais fan de Louis Vuitton. Et puis, maintenant que je ne veux plus acheter de cuir, ça réduit le champ des possibilités en sacs à main de luxe lol. Et puis, je suis bien plus heureuse à dîner avec mes potes qu’à porter 1 fois l’an un sac qui coûte super cher. C’est vrai qu’acheter en boutique plutôt qu’internet, c’est mieux aussi mais pas toujours facile à réaliser. Mais c’est évidemment une habitude à prendre. Bisou!

    • Je suis ravie que mon article puisse t’être utile, c’est vrai que ce n’est pas toujours facile de savoir par où commencer alors si je peux aider, je suis contente 🙂

  • En tant que grande fan de mode, j’ai également pris la décision de diminuer mes achats depuis quelques mois. J’applique tous les conseils que tu as cité & ça fonctionne vraiment 🙂 Ton article est très intéressant !

    A très vite

    • Aaaah merci de valider mes conseils, ça me fait plaisir! Ici aussi ça fonctionne, ce n’est pas toujours facile mais quelle satisfaction d’y arriver!

  • Bon, tu me connais, le shopping c’est un peu mon dada !
    Mais j’avoue que ça fait plusieurs mois maintenant qu’avant d’acheter un vêtement/objet/access, je me pose toujours la question « est-ce que j’en ai vraiment besoin ? ». Si j’hésite, je n’achète pas. Et si je ne prends pas et que j’y pense encore quelques semaines plus tard, je file me l’acheter parce que ça me fait plaisir. 🙂
    Et puis c’est vrai, je préfère 1000 fois prendre un verre / manger au resto / me balader avec les copines !!!
    Ton article était chouette, et puis ça encore de lire qu’on n’est pas seule à faire des efforts doucement, mais sûrement. 🙂

    • Oui c’est vrai, je trouve qu’on est de plus en plus nombreux à se poser la question et à remettre en cause nos habitudes achats. Et je suis sûre qu’au fur et à mesure, de plus en plus de monde va s’y mettre. Et même si c’est un petit geste pour la planète, tout cumulé ça peut faire beaucoup 🙂 Bisou Sandie et merci pour ton commentaire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.