Opération bonheur: où j’en suis?

Coucou tout le monde! Aujourd’hui je reviens sur mon Opération Bonheur, que j’ai mis un peu de côté ici mais que je n’ai pas abandonné pour autant. Je vais vous faire un bilan sur chaque point que j’ai travaillé pour vous dire si oui ou non ça a marché et dresser la liste de ce qu’il me reste à accomplir pour engranger un max de bonheur au quotidien.

 

Ma perte de poids

Cela va bientôt faire un an que j’ai eu le déclic et que je me suis décidée à me bouger le cucul. Un an que j’ai repris mon alimentation en main et que je me suis inscrite à la salle de sport. Et un an que je tiens, c’est surtout là le miracle! Mais quand on apprend à se connaître et comment on fonctionne (je vous conseille Ma vie en mieux, c’est le Graal ce livre), il suffit de mettre en application ce qui marche pour soi. Résultat?

jai-decroche-du-sucre-woody-beauty

– J’ai perdu 8 kilos et je suis stabilisée. Au départ mon objectif était d’en perdre encore deux de plus mais en fait, je suis arrivée à mon poids de forme. Je ne bouge pas depuis quelques mois maintenant et je me rends compte que ça me va. Je n’ai pas envie d’entrer en guerre contre mon corps, je n’ai absolument pas l’intention de me priver pour perdre encore 2 kilos. Le chiffre sur la balance n’est qu’un chiffre, si mon corps se sent bien, je me sens bien aussi.

– J’ai perdu une taille de vêtement, j’ai retrouvé celle d’avant grossesse. Je me suis beaucoup affinée du visage, ma taille est bien plus marquée. J’ai perdu des cuisses, du ventre également. Et surtout je me sens tellement mieux dans ma tête. Chacune vit avec son corps et celles qui s’aiment avec leurs kilos c’est juste génial. Moi ce n’était pas le cas, j’étais molle physiquement et mentalement. Cette perte de poids m’a redonné confiance en moi, je me sens enfin moi je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire?

– J’ai découvert des muscles insoupçonnés ah ah. Alors je suis loin d’être musclée comme je le souhaiterai parce que je ne peux aller à la salle que 2 fois par semaine. Mais ça commence doucement à payer, je sens les muscles de mes cuisses, mais whaaat il y a des muscles là? lol Mes abdos se dessinent, mes bras deviennent un peu plus fermes… Je suis loin d’être une fitgirl et je n’en serai jamais une et ce n’est pas le but d’ailleurs. Je fais du sport pour ma santé et pour raffermir ce corps qui a supporté deux grossesses quand même.

– Le sport me fait du bien et je le sais. Et du coup, j’y vais, je ne m’échappe pas à n’importe quel prétexte. Et ça j’avoue que j’en reviens pas. Lundi dernier, j’avais un mal de crâne pas possible, mes règles et la tête dans le cucul mais je n’attendais qu’une chose: aller à la salle. Parce que je savais que j’allais me décrasser, que ça allait m’apporter bien être et satisfaction. Mon abonnement sera à renouveler le mois prochain et pour la première fois de ma vie, je le ferai avec un grand plaisir.

 

Un sommeil de qualité

C’est la première chose à laquelle je me suis attaquée car mon sommeil était calamiteux. Nuit hachée, état de fatigue chronique, stress et impatience bref j’étais pas au top de ma forme. J’ai mis en place des astuces toutes simples qui m’ont permis de trouver un sommeil de qualité. Alors évidemment, il est encore mis à mal par les réveils des enfants (Tristan entame sa période des monstres) mais cela va au-delà de ça. Les mauvaises habitudes en terme de dodo sont tenaces et reviennent vite. Alors pour que toutes les autres nuits soient réparatrices, voici ce que je m’efforce à respecter tous les soirs:

Arrêt des écrans à 22 h. Et dieu sait que c’est dur… Pourtant je le sais, ma nuit est beaucoup plus calme et réparatrice lorsque je me couche après avoir lu des pages d’un livre plutôt que de scroller mon instagram. Le constat est immédiat et sans appel, je dors tellement mieux, c’est dingue à quel point ça change tout. Du coup, je coupe tout à 22 h, les réseaux attendront basta.

Extinction des feux à 22h30/23h max. Ça peut paraître tôt, surtout quand on a des enfants et qu’on a envie de profiter de la soirée. Mais c’est mon heure, après je loupe mon train donc si je ne veux pas être amorphe le lendemain, pas le choix.

J’avoue que pour le sommeil, les mauvais habitudes peuvent encore survenir, ce n’est pas encore entré dans mes habitudes réflexes. Il faut que je reste vigilante mais je ne lâche rien ^^.

Mon organisation quotidienne et le ménage

Vous avez été nombreux à réagir sur le dossier ménage sur Insta notamment, comme quoi un sujet qui semble anodin touche tout le monde finalement. Alors depuis que j’ai mis en place le tableau de répartitions des taches, tout roule. Plus de disputes, chacun sait ce qu’il a à faire. On ne se prend plus la tête sur « tu devais sortir la poubelle » ou « c’est ton tour de faire les courses ». C’est tellement ancré que lorsque nous avons changé de frigo cet été, nous ne l’avons pas remis dessus.

mon-organisation-quotidienne-mes-astuces

Mon organisation quotidienne était une prise de tête quotidienne et surtout une source de stress inutile. Chercher mes clés, faire en quatrième vitesse le goûter pour l’école…tout ça c’est fini! Ma charge mentale est en partie libérée, ce qui me demandait encore un effort il y a quelques mois est devenu une habitude. Le goûter et les vêtements sont préparés la veille, les clés sont toujours posées au même endroit etc.

Pour chaque volet de mon Opération Bonheur, je me suis créée de nouvelles habitudes. Au début c’est difficile, il faut se concentrer et s’obliger à le faire. Maintenant c’est ancré en moi et ça me fait tellement de bien que pour rien au monde je ne retournerai en arrière.

La suite de mon Opération Bonheur

Il y a encore beaucoup de points sur lesquels je veux progresser pour être plus heureuse dans ma vie. Pour certains, j’ai commencé à bosser dessus et d’autres sont encore en attente. Je ne peux pas me lancer dans tout en même temps, je ne veux pas faire à moitié sans jamais terminer. Alors voici dans la liste de mes futurs projets Opération Bonheur :

Sortir de ma zone de confort en me lançant dans des activités et projets qui ne sont pas évidents pour moi ou que je mets de côté depuis longtemps.
Libérer complètement ma charge mentale avec les trucs qui traînent depuis des lustres: faire des albums photos, ranger mes papiers, trier le garage…
Gérer mes dépenses pour notamment voyager. Là dessus j’ai déjà progressé puisque que je suis partie à Londres en faisant attention à mes achats. Mais c’est un sujet à approfondir.
Travailler sur le blog comme par exemple être mieux organisée, améliorer mon référencement…
Ma famille et mes amis ne sont pas oubliés: appliquer une éducation encore plus bienveillante avec les kids (être plus patiente par exemple), recevoir plus souvent à la maison…
L’amour évidemment en sortant plus souvent juste tous les deux, arrêter d’asticoter mon mec pour des trucs à la con lol
Améliorer ma forme avec de la méditation, yoga etc.
Penser à moi en m’accordant une journée par mois, en prenant soin de moi etc.
Passer au zéro déchet

Alors évidemment il y a des sujets qui peuvent être traités en même temps, je ne vais pas attendre d’avoir fait un album photo de nos vacances avant de passer du temps avec mon mec par exemple ^^. Il y a des projets très concrets, d’autres sur le long terme. J’ai simplement énuméré tout ce que je dois améliorer pour être plus heureuse.

Ça vous parle tout ça? Est-ce que vous aussi vous auriez envie de changer des trucs dans votre vie pour être plus heureuse? Des envies ou des corvées que vous repoussez?

You may also like

10 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.