3 mois après, où en est ma perte de poids?

Coucou tout le monde! Le 16 novembre dernier, je partageais avec vous dans cet article mon déclic concernant mon corps et son impact sur mon bonheur. Je vous expliquais pourquoi et comment je mettais prise en main. De mon inscription à la salle de sport à mon alimentation, n’hésitez pas à le (re)lire.

 

Perte de poids et réappropriation de son corps

Aujourd’hui je viens partager avec vous mon deuxième bilan, 3 mois après. En novembre j’étais à -4,5 kilos. Maintenant, la balance affiche -7 kilos et ma ceinture est trop grande. Ma perte de poids est visible notamment au niveau du ventre mais aussi sur mon visage. Je porte à nouveau mes jeans en taille 40.

Opération bonheur de Woodybeauty: où en est sa perte de poids

A contrario des chiffres, ma confiance en moi était en berne. Comment se sentir belle quand on ne se reconnaît pas dans la glace? Ma perte de poids n’a pas été motivé uniquement par le chiffre, elle l’était aussi pour que je me sente mieux dans ma tête. Pouvoir fermer à nouveau un jean que je gardais dans mon placard depuis 4 ans m’a procuré un sentiment de fierté inestimable. Je me suis sentie forte, prête à entreprendre plein de choses. Je me suis trouvée belle et dynamique, comme reboostée.

 

Les 3 derniers kilos et le challenge de la musculation

A ce stade, je suis déjà très satisfaite du résultat. Plusieurs personnes m’ont fait remarquer que j’avais perdu du poids et ça m’a fait beaucoup de bien de l’entendre. Mais mon objectif n’est pas atteint. Je n’avais pas osé donner de chiffre sur l’article précédent car je vous l’avoue, j’avais honte. Plusieurs mois après mon accouchement, j’étais à 70 kilos pour 1m59. Je suis aujourd’hui à 62 kilos et mon objectif est de 59, sous la barre psychologique des 60. Ma perte de poids est plus lente maintenant ce qui ne me plaît pas je l’avoue. Je sais que c’est tout à fait normal mais je suis impatiente. Je sais aussi que les 3 derniers kilos vont être les plus coriaces et que c’est maintenant que je ne dois rien lâcher.

Rééquilibrage alimentaire: comment y arriver

Tout comme mon deuxième objectif: me muscler. Les effets de mes 3 séances de sport hebdomadaire ne sont pas assez visibles à mon goût. J’ai encore de la culotte de cheval, mes abdos sont encore cachés et mes cuisses pas des plus toniques. Même si j’aimerai que ça aille plus vite, je reste déterminée. Je pars de très loin en terme sportif faut dire alors j’essaie d’être plus indulgente avec moi même..

 

Mon programme alimentaire

En ce qui concerne l’alimentation, je continue sur ma lancée.

Petit déjeuner: un verre d’eau à jeun parfois avec du citron, pain de mie complet, beurre et un fruit. Je ne grignote PLUS DU TOUT, en milieu de matinée je prends un thé vert, ma boisson qui ne me quitte pas au boulot.
Déjeuner: c’est entrée+légumes/viande ou poisson, fruit et mon carré de chocolat noir.
Goûter: je me prévois un goûter car j’ai toujours mon petit creux vers 16h30. Je prends une compote ou un yaourt avec une barre de céréales.
Dîner: je dîne en même temps que les gamins, soit comme eux soit une soupe si j’ai mangé plus lourd (notamment le week-end). Car oui, le week-end je suis moins stricte, je profite aussi et surtout si je me privais, je craquerais 15 fois plus. Donc je m’autorise des plats plus « gras », mais toujours aucun grignotage entre les repas.

Au fil du temps, mes résolutions sont devenues des habitudes. Hier par exemple, au salon du blogging, il y avait des bonbons. Je n’en ai pas mangé un seul, je n’en avais tout simplement pas envie. Et ce qui m’étonne le plus, c’est que ça ne m’a pas manqué, je n’ai pas lutté. J’ai toujours des pêchés mignons comme le fromage mais c’est bon pour la santé, donc je ne me prive pas d’un morceau. Bref je continue comme ça car cela me correspond parfaitement.

Mon programme sportif

Mon programme sportif a lui un peu évolué. J’avais négligé la partie musculation au profit du cardio. Or, même si je veux aussi améliorer ma résistance, mon objectif principal est de me muscler. Du coup, voilà comment je compose mes 2/3 sessions sportives hebdomadaires d’une heure chacune:
– 1 heure où je fais du tapis et rameur ou/steppeur , bref une séance où je vais bien transpirer.
– 45 min à 1 heure 100% machines de musculation: abdos, presse cuisses, bras…tout y passe ^^
– Mix des 2 : 1 heure en alternant un cours d’abdos/fessiers avec le coach ou un mix des machines (par exemple 20 minutes de tapis et 40 minutes de musculation).

Sur chaque machine de musculation, je fais 5 sessions de 15 mouvements, avec une pause de 30 secondes à 1 minute entre chaque. Selon mes recherches internet sur le sujet, c’est le bon équilibre pour ne pas faire trop gonfler les muscles, mon but n’étant pas de prendre du volume. Après, j’augmente les poids et l’intensité de l’exercice en fonction de mes progrès sur la machine.

Surtout ne vous privez pas pour la seule raison que vous n’osez pas. Au début, je pensais à tort que la muscu était pour les mecs, avec leurs haltères et les machines barbares qui font peur. Alors oui j’avoue, je ne me vois pas encore bosser sur certaines parce que je ne suis pas prête ni assez sportive, mais toutes les femmes dans ma salle font de la musculation et pour ne rien vous cacher, j’adore en faire!

 

Apprendre à être patiente

Le plus dur finalement c’est la « lenteur » des résultats, les derniers kilos à perdre et des abdos qui peinent à se dessiner. Je suis devenue accro, ça me fait super ch…quand je ne peux pas aller à la salle parce qu’un de mes enfants est malade ou un imprévu quelque conque. Quand je vois les résultats déjà obtenus, quelle meilleure motivation pour se bouger! Et en plus, je me lance des challenges car je vais participer à la Happy Color Run le 3 juin prochain (à Tours)! Oui, moi qui ait pourtant toujours détesté courir, j’ai envie de la tenter, folle que je suis. D’ailleurs si ça vous dit aussi, le dossard est à 15€ jusqu’au 31 janvier, je dis ça je dis rien ^^.

Bref je n’ai pas honte de le dire mais je suis fière de moi et j’espère bien vous donner un nouveau bilan positif dans 3 mois. Et j’espère vous motiver également 🙂

N’hésitez pas à partager vos avis, expériences et conseils, c’est en s’entraidant qu’on peut toutes et tous y arriver!

Photos Kaboompics

You may also like

4 comments

  • Déjà félicitations pour l'effort ! Peu importe ce qu'on dira, ce n'est jamais simple de se lancer et surtout de s'y tenir 🙂 Et comme tu dis, une fois qu'on voit les résultats, on devient accro ! Continue comme ça !

  • Je trouve cela toujours un peu bizarre de féliciter car le plus important c'est de se sentir bien et quand on félicite ça donne toujours l'impression qu'il y avait une pression pour se reprendre en main (je ne sais pas si je suis claire ahah) mais bref, quand même, bravo pour le chemin parcouru! Je ne te détaille pas mon expérience car je crois que tu l'avais suivi sur le blog mais j'ai stabilisé les -20 et je n'ai jamais été heureuse dans mon alimentation et ma pratique sportive! Comme tu dis, cela prend du temps mais c'est fou comme justement avec ce temps il y a des nouvelles facettes de l'alimentation ou du sport qui deviennent intéressantes ou sur lesquelles on apprend à relativiser et je trouve cela absolument fascinant! Gros bisous ♥

    • Oui j'ai suivi ton parcours et il force le respect! Je commence à prendre goût au sport, c'est ça que je trouve le plus fou parce que je détestais ça. Mais quand il y a du résultat, ça motive forcément plus. Merci pour tes encouragements et encore bravo pour ta stabilisation!! Bisou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.