A la découverte des coulisses d’un magasin Kiabi

Coucou tout le monde! Aujourd’hui je reviens sur un event (comme on dit dans le jargon de la blogueuse) qui s’est déroulé il y a peu dans mon magasin Kiabi (à Chambray-les-Tours 37). J’ai eu la chance d’être invitée à découvrir l’enseigne, son fonctionnement et sa nouvelle collection, un sacré programme!

defi-et-challenge-enseigne-kiabi

Kiabi, le renouveau

Il y a quelques années encore, je ne mettais jamais les pieds chez Kiabi. Pour moi c’était un magasin qui proposait des fringues pas chères certes mais cheap. Par contre pour les gamins, quand Tristan était bébé, ma grand-mère y achetait toujours plein de trucs canons.

Ça aurait pu en rester là jusqu’à ce qu’il y a presque 3 ans, l’enseigne m’invite à découvrir leur dernière collection. J’y étais allée par pure curiosité et pour boire un petit coup soyons honnêtes. Et là bah j’ai été agréablement surprise, tellement que je suis repartie avec 4 articles!

Alors cette année, je n’ai pas hésité une seconde parce qu’entre temps, je suis devenue une adepte du magasin pour mes gosses mais surtout pour moi et mon mec est devenu fan aussi. J’ai eu la chance de non seulement découvrir la nouvelle co mais aussi le fonctionnement d’un magasin Kiabi avec ses atouts et ses défis.

rayon-enfant-kiabi-nouvelle-collection-2017

Les défis de Kiabi

Zara, H&M…voilà à quoi veut se comparer Kiabi. Actuellement, Kiabi souffre d’une image « maman ». Je m’explique: les femmes qui visitent le magasin ne viennent généralement pas pour elles mais pour leurs enfants. Elles ne se disent pas « tiens on va faire un tour chez Kiabi? » à leurs copines comme elles peuvent le penser pour Mango par exemple. Et ça, c’est l’objectif de Kiabi pour 2025. Kiabi veut devenir une marque à part entière et non plus une enseigne.

visite-guidee-tours-kiabi

Pour cela, elle rêve d’attirer les adolescentes qui sont les plus réticentes à venir dans leurs magasins. C’est plus fashion de dire que ça vient de chez Zara que chez Kiabi c’est clair. Pourtant l’accent est vraiment mis sur les tendances pour coller à leur fameux slogan « la mode à petits prix ».

Les collections changent tous les 4 mois avec quelques nouveautés toutes les semaines. Pour cette saison, on trouve par exemple la tendance manière, la salopette en jean une pièce forte de cet été mais aussi des imprimés jungle qui cartonnent tant en mode qu’en déco. Les stylistes portent aussi de plus en plus attention aux détails, notamment en lingerie avec de la dentelle et autres broderies.

En ce qui concerne la partie petits prix, le challenge est rempli. Vous le savez, je suis une adepte de la seconde main et de la fripe. Je ne suis pas contre les grandes marques, bien au contraire, mais je ne les achète jamais au prix fort. C’est une habitude ancrée en moi, c’est comme ça. Alors je suis plus que heureuse chez Kiabi quand j’achète un tee-shirt à 8€.

jolies chemises chez Kiabi Tours

Mais il reste à mon sens quand même 2 enjeux de tailles pour la future marque. Tout d’abord, pour devenir un Zara, Kiabi va devoir se constituer une véritable identité, une histoire, devenir sexy.

Et puis, je trouve que la qualité de certaines pièces laissent à désirer, notamment les pulls qui boulochent très vite. Il est clair que l’on ne peut pas tout avoir, le petit prix et la haute qualité mais un petit effort serait quand même le bienvenu. Parce que la mode jetable ce n’est absolument pas mon créneau, au contraire, je garde parfois mes vêtements ou chaussures plus de 10 ans!

 

L’agencement du magasin

Comme n’importe quel magasin, l’agencement est optimisé pour favoriser l’achat. La femme est la cible principale de Kiabi mais comme je vous le disais, elle ne vient pas pour elle mais pour ses enfants. Alors pour qu’elle prenne le temps de découvrir toute l’offre, c’est comme chez Ikea. Vous êtes (presque) obligée de faire tout le tour du magasin pour arriver à votre cible. Donc le premier rayon est celui de la femme avec ensuite les accessoires et la lingerie.

Viens ensuite le rayon grossesse en plein boom et celui de la grande taille, plus compliqué à développer. En effet, les stylistes de Kiabi ont encore dû mal à cerner les attentes et les besoins de cette clientèle. On leur reproche soit de mettre trop de couleurs ou alors à l’inverse trop de noir. Bref ils cherchent encore leur positionnement.

Ensuite viens le rayon homme qui est un secteur qui se développe énormément. Ce n’est pas le plus gros chiffre (l’enfant reste le numéro 1) mais c’est celui qui « performe » le plus. Et je pense que mon mec doit y être un peu pour quelque chose tellement il achète de fringues là-bas ah ah!

Alors si vous m’avez suivi, la nana qui vient acheter un pyjama pour son pbébé aura déjà eu la tentation de craquer sur paquet d’articles. Parce que le rayon enfant arrive seulement après c’est malin! Pour finir avec le rayon bébé (le paradis de la tentation tellement il y a de trucs choux).

Pour favoriser le coup de cœur, les nouvelles collections sont mises en avant en hauteur. Ils ont également mis des « color wall » notamment en lingerie et en sacs à main. Pourquoi? En plus d’un rendu très esthétique, ça donne surtout complètement envie de craquer.

Ce que j’ai fait puisque je suis repartie avec un sac à main, un pull, 2 tee-shirts, des vêtements pour Maëlle, un pull pour mon homme… En gros j’ai bien validé ma visite quoi hihi.

J’espère que ce petit tour virtuel vous aura plu! Est-ce que vous aussi, vous êtes adepte de la marque ou alors vous n’y pensez jamais? Vos avis m’intéresse, alors n’hésitez pas à les partager 🙂

You may also like

2 comments

  • Coucou, je suis tout à fait d'accord, depuis quelques temps Kiabi a "rajeuni" ses tenues, elle suit beaucoup plus la tendance (matières, couleurs, coupes,..). C'est don de la tendance, à pas cher.Très pratique pour les enfants qui grandissent vite aussi!
    Et perso je préfère avoir plein de vêtements, plein de styles, que des vêtements de marques.
    La prochaine fois j'essaierai d'aller à la présentation d'une collection.
    Bonne soirée,
    Karine B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.